La crèche de St Gervais

lien internet : https://gazettelacaune.fr/2019/12/11/la-creche-animee-de-saint-gervais-la-venue-de-lenfant-sopere-au-coeur-de-nos-traditions/

 

 

 A la suite des travaux de restauration de la Chapelle des Pénitents blancs entre 1985 et 1995, l’association LES AMIS DU VIEUX ST GERVAIS a décidé d’installer une crèche de NOEL devant le chœur; il s’agissait alors d’une crèche traditionnelle toute simple, avec la Sainte Famille, les bergers et les Rois Mages.

Petit à petit , Hubert et Germaine Mas et Paul et Lisette MAS ont agrandi et transformé cette crèche.

Toujours située dans la chapelle elle a pris de l’amplitude et prenant une couleur locale, avec des paysages de St Gervais, dominée par les ruines de Neyran et les montagnes comme Marcou, les treize vents et  l’apparition de quelques métiers traditionnels ainsi que de quelques modestes animations, une fontaine, un ruisseau….

Mais il fallait démonter cette crèche en février pour la réinstaller 10 mois plus tard… ce qui occasionnait beaucoup de travail!

Finalement, l’association a pu récupérer une salle attenante à la chapelle et a commencé à construire petit à petit, par ajouts successifs de sujets, la crèche actuellement visible du 1er décembre au 10 février, tous les ans.

Désormais la scène de la Nativité où s’animent Jésus, Marie, Joseph et les anges sans oublier le boeuf et l’âne, se déroule totalement à St Gervais et non plus à Bethléem !

Les quelques 12 moteurs de récupération, d’essuie glaces, de machine à laver reliés à  des transformateurs électriques permettent grâce à l’imagination, la minutie et le savoir-faire d’Hubert MAS, l’animation de plusieurs métiers ou activités traditionnels comme le maréchal-ferrant, le cloutier (dont le soufflet de la forge est actionné par un chien) , le tonnelier,le menuisier, le sabotier, le cercler, le fabriquant de sonnailles, le forgeron, le meunier….

Un éclairage judicieux, des candélabres miniatures permettent la mise en valeur de sites comme le clocher de Neyran, la chapelle et la belle allée de Notre Dame de Lorette, l’église du village, la place du Quai, l’entrée de la mine et les lampes des mineurs, les divers foyers, feu de bois, forge, four …

Des pompes électriques d’aquarium alimentent des sources,  des ruisseaux poissonneux, des fontaines.

De nombreux santons rappellent toutes les activités économiques et artisanales maintenant disparues ou devenues très rares, qui faisaient vivre le pays au XIX°siècle et au début du XX°, ou bien tout simplement des scènes de la vie de tous les jours,  brodeuses, cordonnier, bergers, tondeur de mouton, le bucheron, le fabricant de tuteurs, le producteur de châtaignons, les mineurs, le pêcheur, les chasseurs, ramasseurs de champignons, arrivée deu courrier ESTRECHOUX/ST GERVAIS… etc

Les toitures des maisons et ateliers sont couvertes soit de lauzes en granit, récupérées dans la nature et taillées à la demande, soit de petites tuiles réalisées une à une, en argile et à la main;

Tout ce petit monde est donc visible pendant les fêtes de fin d’année à la chapelle des Pénitents à St Gervais, et s’animera contre une pièce d’1€ de 10 à 18 h, du 1er décembre eu 10 février.

Merci à Pierre Sauvy et à son équipe de continuer à faire vivre une si belle tradition et une si réussie réalisation.
Merci à Anthony Alliès d’avoir mis son talent en oeuvre pour réaliser cette vidéo.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s